Le Belvédère de Gerbaix

IMG_6625
Itinéraire

Aujourd’hui, je vous propose un petit article sur le Belvédère de Gerbaix.

Il fait beau ? Vous habitez non loin de St Christophe la Grotte ? Alors, rendez-vous sur ce site qui propose quelques points d’intérêts forts sympathiques. Allez, c’est parti, on chausse les pompes de rando !

Avant de vous parler de notre sujet, il faut savoir que le secteur de St Christophe la Grotte est très riche, en effet, on y trouve notamment :

  • La Voie Sarde; célèbre chemin créé dans le rocher par les Romains qui à l’époque, assurait la liaison Lyon – Turin et permettait de canaliser l’eau.
  • Les grottes qui furent l’un des repaires de Louis Mandrin, célèbre bandit et contrebandier de notre région. A ce propos, un article sur ces grottes est également en préparation sur ce blog.
  • Le site préhistorique de la Fru
  • Le pont Romain
  • Le belvédère de Gerbaix.
IMG_9817
De la Bruyère

Allez, on revient à notre petite grimpette en direction du Belvédère. Du parking du lavoir, il suffit de prendre à gauche le sentier de randonnée au balisage jaune direction Les Charmilles. C’est d’abord une sente qui va peu à peu s’élargir, elle longe les gorges de l’Echaillon, C’est la partie qui grimpe le plus pendant environ 500m. sur le chemin, un premier point de vue et un banc accroché au rocher vous permettront de souffler un peu, prenez le temps d’admirer la bruyère qui poussent en cette fin de saison.

Vous arrivez à une croisée des chemins, prendre à gauche la direction du belvédère pendant 600m, ça monte cette fois beaucoup plus calmement et ce, en forêt. Allez, sortez l’appareil photo, c’est le moment d’admirer la jolie vue sur la plaine de la Ravoire, Entre Deux Guiers, St Laurent du Pont et en contrebas St Christophe la Grotte.

IMG_9838 IMG_9837

On y voit également le mont Grêle, la Grande Sûre, en face, presque cachée dans la forêt; la chapelle de la Madeleine au Menuet.

IMG_9843 IMG_9839

Retour par le même chemin…

Un autre itinéraire est également possible et est moins « dur » (pour les petits enfants), il faut par contre passer le tunnel Napoléon (des Echelles) en direction de Chambéry, ensuite prendre une route à droite après un abribus, se garer au parking, c’est le départ du sentier de randonnée, non loin du site préhistorique de la Fru.

Sachez que l’aller et retour pour une famille avec enfants, se boucle en 1h15 en prenant bien son temps. Allez, à bientôt pour un prochain article.

Geocaching à St Pierre de Chartreuse !

Hier 22 août 2015, au coeur de notre belle Chartreuse, nous avons vécu notre première expérience de Geocaching ! Pour les incultes (ce que nous étions encore il y a seulement quelques heures !! lol), le Geocaching se résume en une chasse au trésor au smartphone (ou autres) qui se déroule en ce moment même, oui, là ou vous vivez, il y a des caches partout !!

IMG_4966Pour ceux que ça intéresse, à savoir : « bouger le fondement douillé de nos chers bambins tout en s’amusant », je vous laisse consulter le site Web officiel : https://www.geocaching.com. Le concept est excellent, mais je vous assure que la pratique l’est davantage encore…

(Au passage et avant de commencer, merci à Virginie et Hervé pour l’initiation !) , Allez Jamie, c’est parti !

Nous voici donc parés; appli téléchargée sur l’app store (ou le play store), compte créé, GPS activé, sac à dos avec quelques fruits secs, une gourde d’eau (il fait chaud), nous sommes sur le parking de St Pierre de Chartreuse, En avant l’aventure, direction les sentiers de Randonnées, il est 14h30…

IMG_4867Après moins d’un quart d’heure de marche, nous arrivons déjà sur les lieux de la première cache… Les enfants commencent à s’exciter, à grouiller comme des fourmis qu’on a dérangé, ils scrutent chaque centimètre carré à la recherche de l’objet convoité.

Virginie joue le « maître du jeu » et nous distille chaque indice. Nous tournons un peu en rond, chacun interprétant l’énigme à sa façon, c’est marrant. Finalement, après quelques minutes, dans un théâtre bucolique où coule une petite rivière, sur un petit pont et une mare artificielle au bruit de l’eau, nous découvrons la cache, enfin, Hervé découvre la cache qui était originalement placée. Les enfants découvrent enfin l’objet…

« Ouais, heuuu, bof,…, c’est ça le cadeau ?! » Roman K.

A ce propos, les objets sont cachés par des joueurs et donc, le graal est parfois décevant. le but est d’aller inscrire son nom de joueur (créé lors la première connexion à l’appli) sur un petit bout de papier (munissez-vous d’un crayon).

Souvent, dans la boîte, on trouve un objet. IMG_4851Le principe est alors de garder cet objet, et d’en déposer un autre à la place. Selon les initiés, les cacheurs sont parfois très originaux dans la manière de cacher, de trouver, et l’imagination fonctionne bien et la chasse au trésor prend tout son sens dès l’arrivée sur les lieux des caches.

« tout le monde devrait y trouver son compte… »

Finalement, après avoir joué au Geocaching, les impressions ont été plus que positives pour chacun d’entre nous, on s’aperçoit qu’en très peu de temps, on voit du paysage, on en découvre sur notre coin, sur l’histoire de notre patrimoine naturel !! et aussi, on découvre très vite des points d’intérêts, trop vite dirons certains, les puristes voudront certainement de la marche avant de « toucher la récompense », qu’à cela ne tienne, les caches sont à plusieurs niveaux de difficultés que ce soit en accès, en découverte, tout le monde devrait y trouver son compte…

J’espère que cet article vous donnera l’envie d’essayer, en tous cas, pour nous c’est sûr, on y retournera ! Je vous montre également un petit extrait vidéo d’une cache dont je ne connaissais l’existence, bien que je roule sur cette route depuis près de vingt ans !

Je vous laisse avec ces quelques photos prises pendant notre périple ! à ciao pour un prochain article ! « Allez, en route Marcel »…

Sorties du Kube – Le petit Som !

Entre deux travaux, pourquoi ne pas s’accorder une petite pause montagne avec les enfants ? Allez, direction le petit Som pour un petit tour des Kubes en Chartreuse, histoire de se faire plaisir quelques heures dans nos belles prairies verdoyantes mais aussi, de se dégourdir les jambes… Bonne Lecture !

Résumé du tour :

Départ du hameau le Habert depuis la Ruchère (parking), montée sans surprise pour une arrivée au sommet dans les nuages. Retour par les cols de Léchaud et Bovinant, passage par le pas du loup pour un retour par les prairies du col de la Ruchère. Boucle et donc retour au parking.

La fiche Camp To Camp : 

http://www.camptocamp.org/outings/659099/fr/petit-som-tour-par-bovinant-et-le-pas-du-loup-depuis-la-ruchere-ete

Quelques photos :

Quelques Vidéos :

Le Habert de Bovinant avec les moutons

Le pas du loup

A bientôt !